Résumé

Transition Energétique et Energies Renouvelables vont de pair, et avec les questions relatives à la facilitation de l’insertion de ces EnR dans les réseaux.

 

Le stockage est souvent considéré comme un moyen vertueux et incontournable d’améliorer l’empreinte environnementale de nos énergies (que ce soit en tant que stockage pour la mobilité ou les usages stationnaires).

 

Pour autant, les batteries ne sont pas exemptes d’impacts environnementaux, que ce soit au niveau de leur conception (utilisation de matériaux rares), de leur fabrication (utilisation d’énergies, transport) ou au cours de leur utilisation (perte d’énergie liée au rendement des cycles charges / décharges). Les impacts environnementaux des batteries peuvent aussi être associés aux éventuels incidents pouvant découler d’une défaillance au cours de leur cycle de vie).

 

Pour que ces impacts soient minimisés, il est donc important qu’ils soient identifiés, que les leviers d’amélioration soient connus et mis en œuvre, et que les systèmes de stockage sélectionnés lorsqu’ils représentent les meilleures options parmi les solutions possibles.

 

Le Club Stockage et Nouveaux Moyens de Production a donc choisi d’éclairer ces aspects environnementaux du stockage, et les efforts faits par les acteurs français pour les améliorer.

 

Comme à chaque soirée-débat du CT-SMP, l’évènement se terminera par une séance de questions et discussions ouvertes suivie d’un apéritif convivial.